lundi, mai 25, 2009

La tete sur les epaules #1 de pepe et meme

Samedi, c'etait la nouvelle inauguration de "la tête sur les épaules de pépé et mémé" (sculpture "les deux vieux" de Mondineu ). Le 10 Septembre 2008, drame de la vie, pépé se fait décapiter. Grâce au service technique de la ville d'Evry, pépé a retrouvé sa tête et son amour de jeunesse. Dessins, poèmes, histoires et théâtres réalisés par les élevés de l'école des Coquibus.Saturday was the opening of new "head on the shoulders of granddad and grandma" (sculpture "The two old" to Mondineu). On 10 September 2008, the drama of life, granddad is beheaded. Thanks to the technical service of the town of Evry, grandfather found his head and his love of youth. Drawings, poems, stories and theaters made by high school Coquibus.
Si des parents, veulent que je retire des photos de leurs enfants, je le ferais tout de suite. de même Si vous apparaissez sur mon Daily Photo et que vous ne le souhaitez pas, un petit mail de votre part et je retire votre photo.


Chez madeleine m'a taguée.
Les règles sont simples : mettre un lien vers la personne qui vous a tagué.
Relever six choses que vous rendent heureux. Taguer six blogueurs auxquels vous l’aurez annoncé. Je remercie ici, Miss lucie, qui a répondu pour moi, donc voila les six choses qui me rendent heureux vu par miss Lucie :
*Aller à NY
*Manger des cookies
*Des crêpes, des...
*Photographier et me balader sur les toits d'Évry avec Noelle
*Trainer dans la caravane d'Ebena
*Lire tout Paul Auster à Amédée, and so on....

J'ai rien a rajouter ;o))

27 commentaires:

Jacob a dit…

What cute kids! Again, I'm amazed at all you have going on in your town. Is that your doing? It seems unusual.

Great photos, as usual!

Julie ScottsdaleDailyPhoto.com a dit…

very well done. Such dramatic and interesting vignettes. I loved the first two best.

Hilda a dit…

Oh hooray! His head is back on! And what a wonderful way to celebrate it!

alice a dit…

Quelle jolie idée d'avoir imaginé toute une mise en scène autour de ce petit évènement!
Et dis-moi, comment fais-tu pour avoir des nièces toutes plus belles les unes que les autres? ;-)

magiceye a dit…

that was amazing!

Cergie a dit…

Ah oui, cela avait jasé je m'en souviens ! Drame de la jalousie ?
Je ne pense pas...
Les statues ont de la chance elles sont éternelles, et chez elles l'amour rime avec toujours....
(Mais dis donc, Doudou, dis moi, y avaient pas des filles qui tenaient le rôle du pépé ?)

Babzy a dit…

extra la première !

Lucie a dit…

Sur la top picture c'est tout de même un garçon, non ?

Olivier, je ne t'ai pas taggué au fait, car tu l'avais déjà été par Daniel chez Madeleine, mais c'est tout comme :
*Aller à NY
*Manger des cookies
*Des crêpes, des...
*Photographier et me balader sur les toits d'Evry avec Noelle
*Trainer dans la caravane d'Ebena
*Lire tout Paul Auster à Amédée, and so on....

Arnaud a dit…

En tout cas l'ambiance vait l'air bonne enfant :o)

claude a dit…

Je commenterai demain, Olivier, Pas le temps ce matin.

Daniel a dit…

Comme ça on a retrouvé la tête du papy!!! mdr
Cela va amuser ma petite fille elle qui taquine toujours son papy elle prêtant qu'il a de petites jambes...
Et bien d'autre misères...
Bonne journée. ;))

Buenos Aires Photoblog a dit…

I just love your people pictures. They are really lovely!

Buenos Aires Photo

hpy a dit…

Aller à NY! C'est drôle, ça ne m'étonne pas trop de toi. Les cookies c'est pareil. Ta tête à toi est bien en place. Pépé a retrouvé le sien, et j'espère que Phalacrocorax se trouvera un jour avec un peu plus de cervelle, lui aussi.

cieldequimper a dit…

Tout va bien, la tête est de retour, le patient est stable ! Superbes photos des enfants, ils sont très mignons, ils ont l'air d'avoir bien aimé !

Bergson a dit…

Si tout le monde a la tête sur les épaules ça va être top

Kitty a dit…

very quaint photos, Olivier, suited to the occasion.

When are you going to NY next? Hopefully soon?

delphinium a dit…

ce sont des tomates dans le panier? :-)

lyliane a dit…

On dirait que Cergie a passé sa vie avec toi!!!
Les enfants c'est si spontané, ça devait être bien joué.bravo

Kate a dit…

A most unusual celebration! The photos of the children are wonderful; facial expressions are clear and delightful.

Abe Lincoln a dit…

Your town really has a vivid imagination and something going on all the time. Not many are like it that I am aware of and none here where I live.

My look back to the good old days on Decoration Day

Château-Gontierdailyphoto a dit…

Quelle belle idée et puis le mélange des générations est rendu sur tes photos.

J'ai apporté une réponse à ton commentaire sur le blog de Château-Gontier

Daniela a dit…

Love these photos. Old world charm with a modern twist. Just lovely.

Chez Madeleine a dit…

Les vieuxLes vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions et n'ont qu'un cœur pour deux
Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d'antan
Que l'on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps
Est-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier
Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières ?
Et s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends ?

Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
Les vieux ne bougent plus, leurs gestes ont trop de rides, leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s'ils sortent encore bras dessus, bras dessous, tout habillés de raide
C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide
Et le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend

Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.

Jacques BRELTout a été dit... ;))

Marie a dit…

Ils sont trop mignons ces pépés et mémés là :-)

Randy a dit…

What wonderful photos Olivier. I would have loved to have been there in person to see this.

claude a dit…

Je suis contente que Pépé ait retrouvé sa tête. L'inauguration semble réussie.

Catherine a dit…

Astucieux de nous montrer la scénette avant de nous présenter la statue avec un pépé tout lifté.

Ton tag, Olivier.....ne nous apprend pas grand chose. On savait déjà tout cela. Sourire.