mercredi, mars 14, 2007

Mon Samedi #3 - Lettre à Tatiana de Rosnay


Lettre à Tatiana de Rosnay

Je vous ai découvert avec votre livre «La mémoire des murs»; à l'époque, j'avais fait une critique de ce livre dans un forum sur les romans policiers (où romans noirs), et ensuite j'ai reçu un courriel de votre part dans lequel vous me disiez avoir apprécié ma critique.

Suite logique, j'ai lu tous vos livres, et nous avons échangé quelques emails.

Jusqu'à maintenant, je n'avais pas pu venir à vos dédicaces, et Samedi dernier (le 10 mars), je me suis enfin décidé (pour une dédicace et vous parler).
J'avais tout préparé, répété tout ce que j'allais vous dire, sorti mon appareil photo et puis voilà, devant vous rien, blocage, le vide, la peur de ne dire que des banalités, je n'ai su dire que «la dédicace c'est pour Olivier», «Merci».

Je n'ai même pas osé vous demander une photo, alors j'ai volé votre reflet dans la glace de la librairie.

Maintenant, avec le recul, évidement je me sens bête, alors je prends rendez-vous pour votre prochain livre et vos prochaines dédicaces.

Cordialement
Un fan un peu Bêbête.

PS : j'ai même l'impression d'avoir repris à mon compte le sujet du film et livre «Odette Toutlemonde»...



Letter with Tatiana de Rosnay

I discovered you with your book “the Memory of the walls”; at the time, I had made a criticism of this book in a forum on the detective novels (where Romance blacks),and then I received email of your share in which said me to you to have appreciated my criticism.

Logical continuation, I read all your books, and we exchanged some emails.

Until now, I had not been able to come to your dedications, and last Saturday (on March 10), I finally decided (for a dedication and to speak to you).
I had very prepared, repeated all that I was going to say to you, left my camera and then here, in front of you nothing, blocking, the vacuum, fear of saying only banalities, I did not know to say that “the dedication it is for Olivier”, “Thank you”.

I did not even dare to ask you for a photograph, then I stole your reflection in the window of the bookshop.

Now, with the passing, obviously I feel stupid, then I take appointment for your next book and your next dedications.

Cordially
A little stupid fan.

PS: I have even the impression to have begun again on my account the subject of film and delivers “Odette Everyone”…



Pour faire connaissance avec Tatiana de Rosnay et son oeuvre
To make knowledge with Tatiana de Rosnay and its work
Son site

24 commentaires:

Eric a dit…

Ah la timidité... En tout cas ça fait une magnifique photo. tant mieux pour nous !

susan a dit…

The photos turned out very interesting...even if they were taken on the sly.

Next time you won't be quite as shy. :)

susan a dit…

The photos turned out very interesting...even if they were taken on the sly.

Next time you won't be quite as shy. :)

Bill a dit…

Wonderful shot. Thanks for all your comments over the past month. Work has kept too busy to surf :(

Lilly a dit…

As ever, great pictures. Thank you for coming to Tuzla DP. It's my last day of posting so come and visit the site.

Annie a dit…

We should all write fan letters to enourage our favorite artists, Olivier. Art makes the world a richer, more wonderful place.

Pat a dit…

Very nice photos!



Pat's Photos and
Guelph Daily Photo

Ryan a dit…

I love the photos and the honest story that goes with them.

Tatiana a dit…

Cher Olivier,
I really do hope that next time you will say hello ! Thank you for this very touching letter.
:)
Tatiana de R

Cergie a dit…

Et bien cette photo volée est une pure merveille en tout cas.
Ele traduit la gravité et la grace de la dame
Tu vois je suis admirative par exemple de Jorge Semprun et je suis heureuse qu'il soit vivant quelque part et je me dis que j'aimerais le rencontrer Quand je le vois à la télé qd j'entends sa voix, qd je découvre ses nouveaux livres je suis heureuse Mais comme toi, je me sens le ver de terre et pourtant je l'ai vu regarder un jeune qui parlait et il y avait de la compréhension et même du respect dans son regard pour ce jeunot car il se souvient qu'il n'a pas été toujours ce qu'il est

Bientôt le salon du livre, olivier !

alice a dit…

Je vois très bien de quoi tu parles! Moi aussi, j'ai tendance à trouver le truc intelligent à dire seulement quand c'est trop tard...Je suis très forte pour régler mes comptes otute seule dans ma voiture, par exemple...C'est rageant, n'est ce pas? On pourrait peut-être créer un club?A part ça, je ne connais pas cette dame mais je vais m'y intéresser!

isabella a dit…

Don't be too hard on yourself, I have the same problem. I met some famous people and the more I admire someone, the less able I am to converse with them intelligently;-)
Next time, courage!

lynn a dit…

That first photo is superb!

Gudl a dit…

Your honesty is touching. We are all humans! Nice photo. Yes, next time you will give it another try!

kris a dit…

glad you took the reflection instead, I think this is beautiful!

Lori a dit…

Your post is very sweet. I see she read it and answered you! The reflected photo makes a beautiful effect.

Ioanna a dit…

Beautiful photos, beautiful letter! Thanks for the perfect song. I actually always enjoy your songs. Have a nice day!

~tanty~ a dit…

Very very nice photo and a touching letter. How nice of her answering you :)

freelancer a dit…

Photo volée ... photo paparazzi :)

Lavender Lady a dit…

Oliver, you are so wonderful! You write and take pictures that touch our hearts.

Chris & Deb a dit…

Olivier what a beautiful post and accompanying photos. I particularly like your reflection photo of the author!

Nathalie a dit…

Olivier, cette photo en reflet et ton texte sont magnifiques. Quel hommage à un auteur que tu aimes ! A sa place je serais drôlement flattée... c'est sympa d'ailleurs qu'elle t'ait répondu.

Tu sais j'aime vraiment bien le ton que prend ton blog petit à petit. Moins office du tourisme, plus personnel, et souvent très plein d'humour. Tu as du talent et vraiment plein de choses à raconter. Continue, c'est comme ça que je t'aime.

Une bise du bout du monde.
Nathalie

Alex a dit…

J’espère Olivier que Tatiana de Rosnay aura l’occasion de découvrir cette superbe photo et de lire la lettre magnifique que tu lui as écrite. Tu lui révèles avec beaucoup de talent, de poésie et de tendresse ton admiration pour elle ainsi que ces situations de trac que nous connaissons tous. C’est finalement beaucoup plus original, tres beau et plus convainquant de cette façon. Bravo !

Matthieu a dit…

Odette Toutlemonde ne pouvait résister à J.baker. N'y aurait-il pas en toi un soupçon de remède à ta timidité ?